917
Lectures Watched
Since January 1, 2014
Hundreds of free, self-paced university courses available:
my recommendations here
Peruse my collection of 275
influential people of the past.
View My Class Notes via:
Receive My Class Notes via E-Mail:

VIEW ARCHIVE


Contact Me via E-Mail:
edward [at] tanguay.info
Notes on video lecture:
L'entrepreneuriat social, c'est quoi?
Choose from these words to fill the blanks below:
environnementaux, social, départ, changer, fait, millions, réaffirmer, métier, entreprise, renouvellement, pôles, monde, publics, soirées, promesse, interne, marché, rentable, maximiser, combiner, prédominance, boîte, sein, ambitieuse, essor, 2008, cheminement, sociaux, bouger, France, adapter, contraintes, performants
André Dupont, dirigeant de Vitamines T
l'entrepreneuriat             
consiste à créer une activité économique viable pour répondre aux besoins sociaux et                                 
c'est un mouvement de fond mondial qui participe au                              des modèles économiques dominants qui ont montré leurs limites
économie de marché financiarisée ou bien                                        de l'Etat
en créant une troisième voie émancipatrice à mi-chemin entre ces deux                       
il cherche à mettre l'efficacité économique au service de l'intérêt général
connaît un développement très significatif en              depuis quelques années
c'est une vraie                  d'avenir
il se situe entre le tout intervention de l'État et des collectivités donc des services                qui aujourd'hui sont très contraints par la ressource budgétaire
et entre le secteur marchand qui ne peut pas, à lui seul, répondre à tous les besoins, notamment               , qui sont très prégnants dans notre société
les jeunes entrepreneurs decident de                 
1. un acte d'entreprendre avec toutes les                        et tous les modèles génétiques du marché
2. en cherchant d'abord à                    un impact social, une empreinte écologique, une empreinte environnementale
les modèles économiques ne doivent pas d'abord être                        si on veut être socialement efficace
l'entreprise sociale devrait connaître un            important en France
et se situer dans les 10 prochaines années générer plusieurs milliers voire                  d'emplois dans le modèle économique français
on le doit aussi au          que
le secteur économique marchand est un peu rincé par les crises successives et notamment la crise de         
permet à la fois d'exercer une activité sur un                            et de développer un impact social plus important que par le passé
Nicolas Cordier
directeur du social business de Leroy Merlin
la question de fond c'est l'envie de                les choses là où on est
il était dans l'entreprise Leroy-Merlin
il a occupé diverses fonctions
la direction marketing
la direction de la centrale d'achat
connaissant bien en interne l'                    
connaissant sa mission
on peut commencer à faire              les choses
c'est pas quelque chose qui est attendu au                           
c'est quelque chose qu'il portait et que il avais envie de faire aboutir au          de l'entreprise, de pouvoir inclure des projets de social business au cœur de notre métier
il a fait ce qu'auraient fait beaucoup de gens qui créeraient leur propre                       
il a passé ses                              et ses week-ends pendant 2 ans
en plus de ma mission conventionnelle en centrale d'achat pour travailler sur le développement d'un projet d'intrapreneuriat
la mission de Leroy Merlin telle qu'on la définit en               , c'est aider chaque habitant à rêver sa maison et à la réaliser
finalement est-ce qu'il y a pas une manière de                                    notre mission d'entreprise dans une version ou une vision qui soit plus                     
pouvoir intégrer des habitants non clients aujourd'hui de nos magasins au cœur de notre                           
tout cela a de manière durable parce qu'il est                 
ou en tout cas un minimum de ne pas perdre d'argent
on avait des conceptions, des représentations de ce qu'est le business et de ce qu'est le social qui font que finalement, c'est tout un                       
aujourd'hui toutes les organisations, entreprises, associations, et universités
savent et ont conscience qu'elles ne feront pas dans les 10 années qui viennent le métier qu'elles ont fait les 10 ou 20 dernières années
on est dans un            qui bouge
qui se complexifie
donc il faut se réinventer
dans une grande organisation
on n'est pas forcément les plus à même de s'              
on n'a pas l'agilité d'une start-up
mais l'innovation sociale peut constituer un levier extraordinaire de réinvention de l'entreprise

Flashcards:

are very constrained by fiscal constraints
sont très contraints par la ressource budgétaire
from top business schools
issus de grandes écoles de commerce
a significant growth
un essor important
thousands
milliers
It also owes to the fact that
On le doit aussi au fait que
the commercial economic sector
le secteur économique marchand
that some would call
que d'aucuns appelleraient
in relation to
par rapport à
the substantive issue is the desire to change things where we are
la question de fond c'est l'envie de changer les choses là où on est
Well it turns out that it's been ten years since
Bah il se trouve que ça faisait une dizaine d'années que
central purchasing
centrale d'achat
it's then that we realize that we
c'est là qu'on se rend compte qu'on
make things happen
à faire bouger les choses
is very similar to
est très semblable à celle
that is expected at the start
qui est attendu au départ
I wanted to succeed in the business
que j'avais envie de faire aboutir au sein de l'entreprise
profession
métier
I did what many people would ahve done
j'ai fait ce qu'auraient fait beaucoup de gens
in addition to
en plus de
And all this in a sustainable way
Et tout cela de manière durable
profitable
rentable
a lever
un levier

Enhanced Transcription:

Commençons tout de suite avec 2 vidéos qui montrent 2 manières différentes d'être entrepreneur du changement, avec André Dupont dirigeant de Vitamines T et Nicolas Cordier, directeur du social business de Leroy Merlin, on ne vous en dit pas plus, écoutez-les.

L'entrepreneuriat social connaît un développement très significatif en France depuis quelques années, c'est une vraie promesse d'avenir parce que l'entrepreneur social, il se situe entre le tout intervention de l'État et des collectivités donc des services publics qui aujourd'hui sont très contraints par la ressource budgétaire (are very constrained by fiscal constraints), et entre le secteur marchand qui ne peut pas, à lui seul, répondre à tous les besoins, notamment sociaux, qui sont très prégnants dans notre société.

Nous connaissons un véritable dynamisme de jeunes entrepreneurs, de jeunes créateurs, notamment et pas seulement issus de grandes écoles de commerce (from top business schools), qui ont décidé de combiner un acte d'entreprendre avec toutes les contraintes et tous les modèles génétiques du marché mais en cherchant d'abord à maximiser un impact social, une empreinte écologique (an ecological footprint), une empreinte environnementale.

Ce qui ne veut pas nécessairement dire que les modèles économiques ne doivent pas d'abord être performants si on veut être socialement efficace.

L'entreprise sociale devrait connaître un essor important (a significant growth) en France et se situer dans les 10 prochaines années selon moi et les équipes qui m'entourent à une place, sinon dominante (if not dominant), en tout cas singulière et assez conséquente qui pourrait générer plusieurs milliers (thousands) voire millions d'emplois dans le modèle économique français.

On le doit aussi au fait que (It also owes to the fact that) le secteur économique marchand (the commercial economic sector) un peu rincé (rinsed?) par les crises successives et notamment la crise de 2008, aujourd'hui s'ouvre un peu plus à ces questions que d'aucuns appelleraient (that some would call) le social business mais qui permet à la fois d'exercer une activité sur un marché et de développer un impact social plus important que par le passé (more important than in the past).

L'intrapreneuriat par rapport à (in relation to) l'entrepreneuriat, c'est une bonne question, finalement je pense, la question de fond c'est l'envie de changer les choses là où on est (the substantive issue is the desire to change things where we are).

Bah il se trouve que ça faisait une dizaine d'années que (Well it turns out that it's been ten years since) j'étais dans l'entreprise Leroy-Merlin où j'ai occupé diverses fonctions, à la direction marketing, en magasin, à la direction de la centrale d'achat (central purchasing) et donc finalement à un moment donné, connaissant bien en interne l'entreprise, connaissant sa mission, c'est là qu'on se rend compte qu'on (it's then that we realize that we) peut commencer à faire bouger les choses (make things happen), en faire bouger les lignes à l'intérieur de l'entreprise et voilà, et la naissance d'un projet d'intrapreneuriat finalement est très semblable à celle (is very similar to) de la création d'une entreprise parce que c'est pas quelque chose qu'on a commandité (that one commissioned), c'est pas quelque chose qui est attendu au départ (that is expected at the start), c'est vraiment quelque chose que je portais (that I bore?) et que j'avais envie de faire aboutir au sein de l'entreprise (I wanted to succeed in the business), de pouvoir inclure des projets de social business au cœur de notre métier (profession).

Et donc, ben j'ai fait ce qu'auraient fait beaucoup de gens (I did what many people would ahve done) qui créeraient leur propre boîte (their own box).

Ben j'ai passé mes soirées et mes week-ends pendant 2 ans en plus de (in addition to) ma mission conventionnelle en centrale d'achat pour travailler sur le développement d'un projet d'intrapreneuriat.

La mission de Leroy Merlin telle qu'on la définit en interne, c'est aider chaque habitant à rêver sa maison et à la réaliser.

Force est de constater aujourd'hui que (It must be stated today that) le "chaque habitant" se réduit plutôt à des propriétaires de maisons avec un petit peu d'argent quand même (nevertheless?), et en même temps c'est une mission qui peut être un driver au quotidien de nos activités, c'est le pari que j'ai fait (it's the bet I made) avec d'autres au démarrage pour dire (start to say), mais finalement est-ce qu'il y a pas une manière de réaffirmer notre mission d'entreprise dans une version ou une vision qui soit plus ambitieuse peut-être mais en tout cas plus enthousiasmante et donc de pouvoir intégrer des habitants non clients aujourd'hui de nos magasins au cœur de notre métier, de trouver donc des solutions à des situations de précarité au niveau du logement.

Et tout cela de manière durable (And all this in a sustainable way) parce que rentable (profitable) ou en tout cas un minimum de ne pas perdre d'argent.

Et donc c'est tout cet équilibre nouveau qui invite à repenser finalement le business différemment, mais aussi à repenser le social différemment.

On avait des conceptions, des représentations de ce qu'est le business et de ce qu'est le social qui font que finalement, c'est tout un cheminement (it's quite a journey).

Aujourd'hui je pense que toutes les organisations, entreprises mais je dirais même associations, universités, savent, ont conscience qu'elles ne feront pas dans les 10 années qui viennent le métier qu'elles ont fait les 10 ou 20 dernières années.

On est dans un monde qui bouge, qui bouge plutôt assez rapidement (moving rather quickly), qui se complexifie, et donc il faut se réinventer.

Et dans une grande organisation, avec beaucoup d'employés, avec des structures, etc., on n'est pas forcément les plus à même de s'adapter, on n'a pas l'agilité d'une start-up pour s'adapter à ce monde qui bouge et du coup (suddenly?), je pense que l'innovation sociale, le social business peut constituer un levier (a lever) extraordinaire de réinvention de l'entreprise.

Je pense que l'intérêt du social business, c'est de pouvoir être inclusif et de pouvoir faire participer l'ensemble des collaborateurs d'une entreprise, pour ceux qui le souhaitent (for those who wish it), à cette aventure.

L'entrepreneuriat social, c'est quoi?
Définition d'entrepreneur du changement
Corentin et son projet Gold of Bengal